Charpak

- ©2008 20 minutes

— 

Inauguré le mois dernier, le centre microélectronique de Provence Georges Charpak symbolise la reconfiguration du bassin minier. La mine de charbon a fermé ses portes en 2003. Elle faisait vivre plus d'un millier de personnes. « Cette fermeture est un échec, admet le maire, mais avec Charpak, nous entamons notre reconversion. » Pas sûr que cela suffise. « Le centre n'est pas directement créateur d'emplois », note le candidat PS. « Il va falloir ensuite retenir ses 600 étudiants », souligne Josiane Bonnet.