L'intercommunalité, vers Aix ou vers Aubagne ?

- ©2008 20 minutes

— 

Avec ou sans étiquette, de sensibilité de gauche ou de droite, les candidats souhaitent tous une intercommunalité. Seul le maire sortant (PC), Roger Meï, souhaite « garder une autonomie totale ». Mais il n'exclut pas, « en dernier recours, de rejoindre Aubagne », ville dirigée par le Parti communiste depuis plus de quarante ans. C'est la Communauté du Pays d'Aix (CPA) qui a la préférence des autres candidats. « Aubagne va peut-être un jour aller avec Marseille. Aix est le bassin de vie naturelle de Gardanne et la ville a besoin d'un nouveau bassin d'emploi dynamique », argumente Grégory Calemme (PS). L'adhésion à la CPA permettrait de baisser la taxe professionnelle et d'attirer ainsi les entreprises sur Gardanne. Pour Josiane Bonnet, « il faut tourner la page de l'après mine. Et pour ça, il faut se tourner vers Aix. »