Le PC pourrait garder Gardanne

Amandine Rancoule - ©2008 20 minutes

— 

Maire de Gardanne depuis 1977, Roger Meï (PCF) se présente pour un sixième mandat. Et Gardanne pourrait bien rester communiste. « Il est probable que Roger Meï soit en tête », confie un candidat. Le PC s'est pourtant fait laminer à l'élection présidentielle : Nicolas Sarkozy a remporté l'élection avec 53,10 % des voix et Marie-George Buffet n'a obtenu que 6,20 % des voix au premier tour. Un mois après, aux législatives, Roger Meï a été battu par l'UMP Richard Mallié, qui a recueilli 57,1 % des voix. Ce dernier, député de la 10e circonscription, soutient la liste de Chantal Cruveiller, « Gardanne, il est temps de changer ». Son programme sera dévoilé aux Gardannais vendredi, « pour préserver les idées », précise la candidate sans étiquette. Pour Josiane Bonnet, elle aussi sans étiquette, conseillère municipale d'opposition et tête de liste d'« Elan pour l'avenir », Chantal Cruveiller symbolise « la droite dure ».

Forte de l'appui des Verts et du MoDem, Josiane Bonnet espère « faire autant qu'en 2001 avec 25 % ». Comme elle, Grégory Calemme, élu PS au conseil municipal et tête de liste de « Gardanne réussir ensemble », dénonce « un bilan qui patine depuis deux mandats ». Aucun ralliement au maire sortant n'est prévu, pas plus qu'un accord entre ces deux dernières listes : « Nous sommes ?Elan pour l'avenir? et nous le resterons », annonce déjà la candidate.