Les Motivé-e-s repartent en campagne aux côtés de la LCR

MUNICIPALES A TOULOUSE Si leur chanson « Ouste Douste » n'est plus d'actualité...

H. M.

— 

Si leur chanson «Ouste Douste» n'est plus d'actualité, les Motivé-e-s rempilent et, après beaucoup de tergiversations, seront présents dans le débat électoral. Ils ont rejoint la LCR et les partisans de «l'unité antilibérale» de la liste «Debout!», conduite par Myriam Martin (LCR). «Nous avons fait le choix du rassemblement», indique Salah Amokrane, l'un des deux conseillers municipaux Motivé-e-s sortants. Mais celui quand même de ne pas partir avec «l'autre liste» antilibérale, conduite par François Simon qui, selon eux, «est parti seul un peu vite».


Dans une campagne «où l'on ne parle que des commerçants et des vélos de la rue Alsace», la mouvance veut porter la voix «des habitants des quartiers populaires, dont la moitié sont au chômage, et parler discrimination». Mais, précise Salah Amokrane, «nous ne nous trompons pas d'adversaire. Nous voulons battre la droite, emmenée par le maire sortant.» En 2001, la liste Motivé-e-s avait remporté 12,38% des voix au 1er tour. Celle de Myriam Martin est pour l'instant créditée de 4%.