Du sang neuf pour gagner Bordeaux

Orianne Dupont - ©2008 20 minutes

— 

L'ouverture promise est au rendez-vous. Il y a quinze jours, Alain Juppé se targuait de ne pas être le candidat de l'UMP-MoDem, mais celui des Bordelais. Sa liste le confirme. En effet, les 61 colistiers présentés officiellement hier sont, pour la majorité, issus de la société civile et deux tiers d'entre eux sont néophytes. Viticulteurs, commerçants, étudiants, employés, chefs d'entreprise, médecins et enseignants figurent dans cette équipe. Une liste rajeunie, puisque la relève est âgée de 19 à 59 ans - contre une moyenne d'âge de 56 ans pour les plus expérimentés. Un bon moyen selon Juppépour toucher une part importante de Bordelais, notamment parmi les néo-Girondins, qui sont souvent jeunes. Quoi qu'il en soit, Alain Juppé estime avoir respecté ses engagements, puisqu'il s'agit bien d'une liste d'ouverture avec des personnes pour la plupart impliquées dans le monde associatif ou syndical, mais pas forcément encartées. « La constitution d'une liste est ce qu'il y a de plus difficile, déclarait Juppé hier, car certains choix sont injustes, mais il faut faire rentrer dix litres dans une bouteille d'un litre. » D'ailleurs certains recalés n'ont pas attendu cette présentation officielle pour boycotter la cérémonie des voeux du maire. En revanche, les heureux élus se sont dit « ravie », « passionné » ou « honoré ». Même les membres du MoDem - 15 sur les 61 - ont fait part de leur satisfaction (voir ci-dessous).

Deux personnalités du sport - thème de campagne pour Rousset et pour Juppé - ont accepté l'invitation d'Alain Juppé. Il s'agit de Guy Accoceberry, ancien international de rugby, et Jean-Louis Triaud, président des Girondins de Bordeaux. Deux opposants ont même rejoint les rangs du maire : Jean-François Berthou, ex-militant chez les Verts, et Yohan David, secrétaire général du Parti radical de gauche en Gironde. « C'est un choix personnel longuement mûri, explique Yohan David. J'ai lu, écouté, rencontré Alain Juppé. Et avec surprise et satisfaction, je suis là. »