« Marseille contre attaque » se lance dans la campagne électorale

A. R.

— 

L'extrême gauche a présenté hier ses têtes de listes et esquissé quelques propositions pour les municipales. Selon ses porte-parole, « Marseille contre attaque », qui réunit sur un même projet les Alternatifs, la LCR et les Motivé-e-s, propose « une véritable politique de gauche ». Ils prévoient « la remunicipalisation du service des eaux, qui permettrait qu'elle soit moins chère pour les usagers » et proposent de « fournir un minimum gratuit pour les besoins domestiques, à savoir 40 litres par jour et par personne ».

Dans la même veine, ils proposent la gratuité des transports en commun, une mesure selon eux réalisable « car le prix du ticket ne paye qu'un tiers du budget de la RTM », explique Michel Pirrotina. Concernant leur stratégie d'entre deux tours, ils ont précisé « vouloir vraiment battre la droite » mais attendent de voir les propositions de la gauche durant la campagne. Ils espèrent obtenir les meilleurs scores dans le premier (1er-7e) et le troisième secteur (4e-5e) où la gauche progresse régulièrement.