Collomb garde de la place pour le centre

MUNICIPALES A LYON Des petits trous pour les partisans de Bayrou...

Frédéric Crouzet

— 

Le Grand Lyon a "invité" lundi Veolia et la SDEI (filiale de la Lyonnaise des Eaux) à accepter une baisse de 16% du prix de l'eau proposée par une commission de médiation, faute de quoi il votera une délibération fixant le prix de l'eau unilatéralement.
Le Grand Lyon a "invité" lundi Veolia et la SDEI (filiale de la Lyonnaise des Eaux) à accepter une baisse de 16% du prix de l'eau proposée par une commission de médiation, faute de quoi il votera une délibération fixant le prix de l'eau unilatéralement. — Jean-Pierre Clatot AFP/Archives

Des petits trous pour les partisans de Bayrou. Le candidat socialiste aux municipales à Lyon, le maire sortant Gérard Collomb, a indiqué hier qu'il y avait encore des places libres sur sa liste en vue d'accueillir des militants du Mouvement démocrate. « Il y a beaucoup de gens qui ont voté François Bayrou à la présidentielle et qui se reconnaissent dans notre liste. On les attend, ils ont toute leur place dans notre rassemblement », a déclaré Gérard Collomb. Il mise notamment sur les adhérents réfractaires à une alliance avec Dominique Perben (UMP), prônée par Michel Mercier, patron du MoDem du Rhône, et Christophe Geourjon, tête de liste à Lyon.

Après avoir rallié les partis de gauche à sa candidature, Collomb entend construire une équipe ouverte et diverse. « L'élection municipale est la moins politisée. Les gens choisissent un homme et un projet », estime le maire, qui a présenté hier quelques-uns de ses candidats issus de la société civile. Ils seront au total 67 sur 221 à ne pas être encartés et un quart d'entre eux sont en position éligible. « Et on n'a pas tous voté la même chose à la présidentielle », s'amuse Collomb.