Environnement et logement au coeur du programme des Verts

MUNICIPALES Les Verts parisiens organisaient mardi soir un meeting de présentation de leur programme...

Magali Gruet

— 

Denis Baupin, candidat des Verts à la mairie de Paris, a jugé mardi soir que Bertrand Delanoë avait "eu de la chance de (les) avoir" pour partenaires et que "grâce à eux, il n'a pas été l'otage des barons socialistes", sans pour autant épargner l'UMP Françoise de Panafieu.
Denis Baupin, candidat des Verts à la mairie de Paris, a jugé mardi soir que Bertrand Delanoë avait "eu de la chance de (les) avoir" pour partenaires et que "grâce à eux, il n'a pas été l'otage des barons socialistes", sans pour autant épargner l'UMP Françoise de Panafieu. — Patrick Kovarik AFP

Les Verts parisiens organisaient ce mardi soir un meeting de présentation de leur programme. Réunis à l'Espace Saint-Martin (3e), les écolos ont déroulé les principaux points de leurs propositions de campagne.

1 Environnement

· Restriction des véhicules les plus polluants et mise en place d'un péage pour tous les véhicules sur le périphérique et les autoroutes franciliennes.

· Création un tramway circulaire dans Paris qui relierait les six gares parisiennes, et prolongement de celui des Maréchaux Sud jusqu'à la porte d'Asnières. Les crédits ne sont pour l'instant votés que pour aller jusqu'à la porte de la Chapelle.

· Création de «points ressources de quartier» pour réparer, recycler et redistribuer les déchets.

· Création d'une carte «fruits et légumes» de 40 euros par mois pour les familles modestes et incitation à consommer des produits bio ou issus du commerce équitable.

· Abaissement du seuil réglementaire des niveaux d'ondes électromagnétiques dans Paris, et incitation à l'utilisation de téléphones filaires.

· Création de cent nouveaux jardins partagés et aménagement de 150 hectares des bois de Boulogne et Vincennes pour les piétons et les cyclistes.

· Fermeture des voies sur berges à la circulation pour y réaliser une coulée verte.

2 Economie et social

· Création d'un «Revenu parisien universel» (RPU) pour qu'aucun habitant ne vive en dessous du seuil de pauvreté, fixé à 817 euros mensuels par l'Union européenne. Il s'ajouterait aux minima sociaux.

· Elargissement de la gratuité des transports en commun à ceux qui vivent en dessous du seuil de pauvreté, dans l'attente de la création de leur RPU, et accès des moins de 25 ans non-étudiants à la carte Imagine'R.

· Interdiction des nouveaux centres commerciaux à Paris et à ses portes pour préserver le petit commerce.

3 Logement

· Production de 9.000 logements sociaux par an en privilégiant ceux à bas loyers, en utilisant la construction, la réhabilitation, le conventionnement et la préemption.

· Application de la loi de réquisition sur les logements vides qui appartiennent à des institutions (banques, compagnies d'assurance).

· Création de 3.000 logements étudiants et 1.000 places en foyers de jeunes travailleurs.

· Ouverture dans chaque arrondissement de deux ou trois centres d'hébergement de 40 à 60 chambres individuelles, ouverts 24 h/24, destinés en priorité aux sans-abri.

sécurité Les Verts comptent «refuser la vidéosurveillance». Bertrand Delanoë prévoit lui de la développer. Ils veulent créer un code de la rue pour revoir les règles collectives de circulation dans la ville.