Non, la sécheresse n’annonce pas (forcément) de catastrophe cet automne

METEOROLOGIE Les six mois de déficit pluviométrique engendreraient d’intenses épisodes cévenols cet automne, que le sol, trop sec, ne pourra pas absorber. Faux, expliquent les spécialistes…

Jerome Diesnis

— 

Inondations à Montpellier en 2014.
Inondations à Montpellier en 2014. — Nicolas Bonzom / Maxele Presse / 20 minutes

Les six mois de déficit pluviométrique risquent-ils d’engendrer une catastrophe cet automne, période habituelle des épisodes cévenols ou méditerranéens ?

Ces prévisions alarmistes que l’on entend régulièrement dans la bouche de météorologistes amateurs ne sont absolument certaines. Et dans tous les cas, pas automatiques. « Il n’y a aucune corrélation établie entre été chaud ou sec et inondations. Toutes les statistiques prouvent que ces types d’événements météorologiques n’ont pas de lien entre eux », détaille Christophe Ferré, cofondateur de Météo Languedoc.

En météorologie, l’effet de rattrapage n’existe pas

« L’effet de rattrapage n’existe pas en météorologie, confirme Roland Mazurie, le responsable de Météo France à Montpellier. Ce qui se passe un moment donné n’a aucune incidence sur ce qui va se passer quinze jours plus tard. »

Les fortes pluies, si elles se produisent cette année - « dans tous les cas pas dans les quinze prochains jours », reprend Roland Mazurie - vont néanmoins arroser des sols secs qui peineront à absorber les eaux de ruissellement. « En cas d’épisode cévenol ou méditerranéen, ce phénomène de battance touchera surtout la plaine et amplifiera le phénomène lors des premières heures de pluie. Mais les répercussions seront minimes puisque les cours d’eau sont secs », souligne Christophe Ferré. « La crainte de catastrophe est bien plus importante lorsque les cours d’eau sont saturés ».

>> A lire aussi : Languedoc-Roussillon: Cet été, on a battu des records de chaleur dans la région

Montpellier est toujours loin de ces préoccupations. Hier le thermomètre est encore monté jusqu’à 30,4°C à Prades-le-Lez…