MONTPELLIER - En procession avec Hervé Di Rosa

Christophe Castieau

— 

L'exposition « Yhayen (Procession) » est le résultat de 10 ans de collaboration avec des artistes camerounais.
L'exposition « Yhayen (Procession) » est le résultat de 10 ans de collaboration avec des artistes camerounais. — R. MAUROIS/20MINUTES

Hervé Di Rosa n'avait jamais exposé à Montpellier. Aussi, cette grande première pour l'artiste sétois – connu notamment pour être l'un des pères de la figuration libre –, se devait d'être singulière. « Yhayen (Procession) » est le fruit de dix années de collaboration avec des artistes traditionnels du Cameroun. « Je n'avais pas envie de montrer des peintures déjà vues, mais ce travail réalisé avec les gens de Foumban », confie celui qui aime parcourir le monde à la rencontre des différentes cultures. « Leur savoir-faire a enrichi mon travail, donnant un poids que l'on ne retrouve pas dans d'autres de mes pièces. » Le résultat est saisissant : 42 fétiches géants semblant en ordre de marche au cœur de l'église Sainte-Anne. Di Rosa a voulu donner « l'impression d'une marche cérémonielle ». Elle devrait rester sculptée dans les mémoires des amateurs d'art contemporain.