Le 115 ne prend pas de congés

Navina Kaden

— 

L'été, les sans-abri sont surtout exposés aux risques de déshydratation.
L'été, les sans-abri sont surtout exposés aux risques de déshydratation. — N.KADEN/20 minutes

Le Samu Social fait généralement la Une des journaux dès que les préfectures enclenchent le premier niveau du plan grand froid. Mais les problèmes des plus démunis ne connaissent pas de saison. Le Samu Social à Montpellier est ainsi en action 365 jours par an. « Si, l'hiver, les sans-abri sont davantage exposés aux risques d'hypothermie, l'été, c'est la déshydratation et l'insolation qui les guettent », explique Ludovic Herout, travailleur social à l'association l'Avitarelle, qui gère les maraudes du Samu Social. Les travailleurs sociaux sont aussi particulièrement vigilants à l'alcool et à la drogue qui se révèlent être « un cocktail explosif, surtout en été », souligne Ludovic Herout.

Davantage de SDF pendant l'été
Pendant l'été, le 115 n'a donc pas le temps de chômer. Il effectue des maraudes régulières. A chaque signalement, les éducateurs et infirmières se rendent sur place, informent la personne concernée et essayent de l'orienter vers un service d'aide. Le nombre de sans-abris dans la ville augmente entre juin et septembre. « Montpellier est une ville attractive pendant la péridode estivale, souligne Ludovic Herout, notamment pour les jeunes. Si la plupart retrouvent leurs familles dès le début de l'hiver, quelques-uns restent ».

Restez vigilant !

« Si vous rencontrez une personne en détresse, n'hésitez pas à aller à sa rencontre », explique Ludovic Herout. Alertez également le 115.