Un découpage électoral déroutant

Navina Kaden

— 

Aurélien n'y

comprend plus rien. Après plusieurs déménagements et le redécoupage des circonscriptions il y a deux ans, il ne sait plus où donner de la tête : « Dimanche, je veux bien aller voter, mais je ne sais pas encore dans quelle circonscription. » Habitant le quartier Les Aubes, il pensait voter dans la 2e. Il a tout faux, puisqu'il est dans la 9e. La mairie de son quartier a également perdu le sens de l'orientation. « Tout dépend de la rue dans laquelle vous habitez », nous explique-t-on au téléphone. « Mais alors, est-ce que c'est bien la 9e circonscription ? » hésite soudainement la personne à l'autre bout de la ligne avant de nous conseiller d'appeler le service des élections de la mairie de Montpellier.
Anne et son conjoint Fabien, sont passionnés de politique et essayent de suivre les élections, mais quand on leur demande le numéro de leur circonscription, le doute s'installe. « Là, franchement, vous me posez une colle », avoue Anne en lançant un regard inquiet vers son conjoint. « Peut-être la 1re, ou alors la 2e circonscription, s'interroge Fabien, je vais attendre les tracts des différents candidats. Ça va bien être indiqué dessus », se résigne-t-il finalement en riant. Marie nage elle aussi dans le flou. « J'étais convaincue d'être dans la 2e circonscription. D'ailleurs, je m'étais renseignée sur les différents candidats et puis, j'ai découvert le nouveau découpage », confie la quinquagénaire, qui s'apprête donc à étudier le programme des candidats... de la 8e circonscription. Alors, pour s'y retrouver et ne pas se tromper de territoire électoral, il vaut mieux jeter un œil sur la carte et, en cas de doute, contacter le service des élections à la mairie de Montpellier*. Lire aussi p. 4