Quand la coupe de l'Hérault vire au drame

— 

Arbitres et joueurs agressés, « supporters » interpellés, éducateurs écœurés et plaintes déposées. Tel est le triste bilan de la finale de la coupe de l'Hérault des moins de 17 ans qui opposait, samedi à Frontignan, les joueurs de l'AS Béziers III à ceux du Petit-Bard (Montpellier). A la suite du deuxième but des Biterrois (juste avant la mi-temps), que l'arbitre validait après la confirmation par le juge de touche que le ballon était bien rentré, les joueurs montpelliérains et des « supporters » ont complètement perdu les pédales. Les arbitres et des joueurs de Béziers ont été agressés, l'arbitre central racontant qu'il avait reçu plusieurs coups alors qu'il était à terre. Traîné sur plusieurs mètres, son assistant s'en est finalement sorti grâce à l'intervention de dirigeants du Petit-Bard, dégoûtés par la tournure des événements. Les arbitres et deux joueurs de Béziers (dont un a eu la mâchoire cassée) ont porté plainte tandis que certains agresseurs ont été interpellés par la police...