Le retour des héros du MHSC

Navina kaden

— 

Loulou Nicolin a tenu son pari...Devant une foule en liesse, les joueurs ont reçu leur trophée et ont fêté le titre de champion de France. Comme dimanche, les supporters du MHSC sont venu en nombre sur la place de la Comédie, malgré la pluie.
Loulou Nicolin a tenu son pari...Devant une foule en liesse, les joueurs ont reçu leur trophée et ont fêté le titre de champion de France. Comme dimanche, les supporters du MHSC sont venu en nombre sur la place de la Comédie, malgré la pluie. — N.KADEN/20 MINUTES

Une parade à travers toute la ville, rien que ça ! En même temps, les joueurs du Montpellier Hérault avaient une bonne raison de faire la fête. Ce dimanche, à l'issue de la 38e journée de ligue 1, les Montpelliérains ont été sacrés champion de France. Un premier titre pour le club de Louis Nicollin. Un titre qui a fait vibrer tout Montpellier ce lundi. Dès le début de l'après-midi, les supporters ont commencé à se masser, une fois de plus, sur la place de la Comédie pour saluer leurs héros. Des Montpelliérains qui ne s'étaient pas encore remis de leur folle nuit. Daniel et ses amis n'ont dormi que quelques heures, « juste de quoi se remettre d'aplomb, et continuer la fête cet après-midi », raconte-t-il. Fumigènes, pétards et trompettes, tous les moyens sont bons, pour faire du bruit, et accueillir les joueurs en bonne et due forme.

Un défilé et des milliers de fans
Il est peu après 17 h, les joueurs s'élancent, à bord d'un bus impérial, depuis l'avenue Jean-Mermoz pour un défilé de plus d'une heure en passant par le quai des Tanneurs et le boulevard Henri-IV, avant d'enfin arriver sur le podium, installé sur le parvis de l'Opéra. Tout au long de ce parcours, les joueurs vont rencontrer leurs supporters, venus par centaines pour acclamer et féliciter l'équipe.
Au fur et à mesure que le car des joueurs s'approche, la tension monte sur place de la Comédie. Il est 19 h passés, lorsque l'équipe arrive, enfin ! « Ici, c'est la Paillade, c'est la Paillade », scandent les supporters. Olivier Giroud et ses coéquipiers montent un à un sur le podium et, chacun est applaudi et ovationné. La célèbre chanson We are the Champions, de Queen, retentit. Le Montpellier Hérault reçoit son trophée et est officiellement champion de France. La foule est en délire. « C'est incroyable ce qui nous arrive, lance Stéphanie, on en rêvait de ce titre, on l'attendait. Et le voilà ! » Visiblement ému, Louis Nicollin, désormais coiffé d'une crête aux couleurs du club, est époustouflé. Tout comme le public montpelliérain, qui réalise enfin que le titre est réellement acquis. Lire aussi p. 15