La « witz- Montpellier », une communauté en marche

christophe castieau

— 

Pauline Payet, la créatrice du site.
Pauline Payet, la créatrice du site. — photo c. castieau/mds/20minutes

C'est en rentrant du cinéma, un soir, que Pauline Payet a eu l'idée de Witz-Montpelllier. L'envie d'écrire sur ce qu'elle venait de voir était forte, mais ses émotions n'ont pas dépassé le seuil de sa porte. L'idée était là. « Donner la parole aux internautes sur les sujets culturels en rapport avec Montpellier, pose-t-elle. Il y a une telle effervescence dans cette ville qu'on avait envie de créer de l'interaction : tout le monde parle de culture », apprécie cette étudiante en communication qui, avec deux autres Montpelliérains, a concrétisé cette « vieille idée » en début d'année et lancé le site.

« Que les gens débattent »
Witz – terme freudien désignant le trait d'esprit et empreint de la notion de créativité – n'est qu'au début de son histoire, mais trouve peu à peu son public. « On n'est pas mécontents, des gens nous suivent chaque jour », assure Pauline, celle qui relit les textes avant de les soumettre aux commentaires. « L'objectif est vraiment que les gens débattent », appelle-t-elle.
L'idée est aussi de faire la promotion de spectacles ou d'artistes locaux, dont se charge notamment L'événement Witz du jour, rubrique quotidienne. « Il y a tellement d'artistes qui n'ont pas la visibilité qu'ils méritent », souligne Pauline, indiquant être en pourparlers avec des responsables de lieux culturels, afin de faire gagner des places aux internautes, d'inventer des soirées Witz... « On veut devenir plus qu'un site, créer une espèce de communauté », lance la Witz Montpelliéraine.

facile d'utilisation

Le www.witz-montpellier.com est très simple d'utilisation. Les internautes désirant publier un texte sur un film ou un spectacle n'ont qu'à s'inscrire avec adresse, pseudo et mot de passe. Pour un commentaire, l'inscription n'est pas nécessaire.