Montpellier danse un DEuxième été arabe

christophe castieau

— 

Maurad Merzouki, chorégraphe associé du festival.
Maurad Merzouki, chorégraphe associé du festival. — dr

Jean-Paul Montanari fait bien de le préciser. « Quand le Printemps arabe s'est produit, nous avions déjà préparé le festival de 2011 et, du coup, un peu de celui de 2012 vu qu'ils ont été construits ensemble », pose le directeur de Montpellier danse pour rappeler qu'il n'a pas surfé sur l'actualité. Deuxième volet de ce diptyque consacré à la Méditerranée, l'édition 2012 souffle un vent de créations venu de ces pays de l'autre rive : Turquie, Maroc, Liban, Tunisie. « Nous avançons en même temps que l'Histoire », constate Jean-Paul Montanari.

« Rentrer en débat »
L'histoire du monde et l'histoire de la danse offre des traits d'union et nombreuses possibilités. Maurad Merzouki est alors un chorégraphe associé du festival tout trouvé. « Quelle grande avancée on a connue par rapport à l'histoire de la danse hip-hop ! Qui l'aurait cru il y a vingt ans ? » sourit le directeur du centre chorégraphique national de Créteil (Val-de-Marne) et véritable porteur de la danse urbaine à la scène. Merzouki aime bouger les corps et les lignes, pousse le voyage hors de ses frontières avec deux créations matinées d'artistes brésiliens et taïwanais. Et se délecte de retrouver la culture de ses parents. « On va avoir une fenêtre sur la Méditerranée un peu différente de ce qu'on peut en voir dans les medias, apprécie-t-il. Ce festival nous permet de découvrir, d'être proche, de rentrer en débat pour avoir un autre regard sur la Méditerranée. » Bref, l'immense festival montpelliérain ne danse pas sur le Printemps arabe. Il lui offre un deuxième été.

Dix-neuf créations au programme

La création est la moelle du Festival Montpellier Danse et la 32e édition n'en manquera pas. Dix-neuf sont programmées, dont la nouvelle (Twin Paradox) de Mathilde Monnier, directrice du centre chorégraphique. Les plus grands (de Forsythe à Teshigawara) figurent au programme disponible sur www.montpellierdanse.com.