La prévention des allergies respiratoires par les élèves

Nicolas Guyonnet

— 

Florence Trébuchon, allergologue a rencontré les membres du conseil municipal des enfants.
Florence Trébuchon, allergologue a rencontré les membres du conseil municipal des enfants. — D.R.

Le combat contre les allergies respiratoires se gagnera avec la jeunesse à Montpellier. « Les enfants sont très vulnérables, mais aussi très réceptifs à la prévention et à la sensibilisation. Les messages seront plus porteurs par leur intermédiaire », explique Catherine Akari, déléguée générale du comité français d'observation des allergies. Cette structure teste à Montpellier une campagne nationale de prévention des allergies par les élèves des écoles primaires. Florence Trébuchon, allergologue au CHRU de Montpellier a rencontré des élèves élus du conseil municipal des enfants de Montpellier pour cette première. « Ils se sont beaucoup impliqués car beaucoup sont allergiques ou connaissent une personne qui l'est dans leur entourage. Ils connaissent ainsi le handicap que peut représenter une allergie respiratoire », explique la spécialiste. La dizaine d'enfants a reçu des informations ludiques pour comprendre le fonctionnement de ces maladies, leur origine et savoir comment les combattre. « Les échanges avec les spécialistes nous ont permis de réfléchir sur des idées d'actions à mener dans notre ville pour faire connaître les impacts des allergies et pour limiter les risques », confie une enfant. Les allergies aux pollens et aux acariens ont été ciblées. « Ils ont proposé de sensibiliser les personnes en charge des espaces verts au danger du Cyprès. Montpellier est confrontée à un problème de pollens dû au climat chaud et à la surpopulation de ces arbres », confie Florence Trébuchon. Ils prévoient aussi de réaliser des alertes dans les écoles pour prévenir des pics polliniques et d'informer les enseignants sur les allergies respiratoires et ses dangers.