MONTPELLIER - Le festival chrétien célèbre l'amour

— 

Attention, il ne faut pas confondre. Le festival chrétien du cinéma ne propose pas que du cinéma chrétien. « Je ne sais même pas ce que c'est », sourit le père Christian Doumayron, son directeur. Cette manifestation débute dimanche à la salle Rabelais. Elle présente jusqu'à la fin du mois une sélection variée de quatre-vingts films, tous suivis d'un débat. Pour sa 15e édition, le thème est symbolique : « Aimer. Parce qu'il n'y a rien de plus grand dans ce monde. » Un thème décliné sous tous les angles. Y compris l'homosexualité, avec Le secret de Brokeback Mountain. Une surprise dans la programmation. « Cela existe, commente le prêtre. Ce n'est pas parce qu'on le montre qu'on en fait la promotion. »
Le pass complet coûte 35 euros. L'objectif annoncé : dépasser le cap des 3500 spectateurs. « Au bout de 15 ans, on est content d'être encore là. On attire un public varié. Et cela permet de mettre l'Eglise dans la ville ! ».G.C.