Une bombe sur le parking

Gwenaël Cadoret

— 

La bombe était à quelques mètres du club situé près des discothèques.
La bombe était à quelques mètres du club situé près des discothèques. — G.cadoret / MDS / 20 minutes

Le réveillon de la Saint-Sylvestre aurait pu tourner au drame au club-sauna échangiste Le Kalyptus, situé avenue de Palavas, après la découverte samedi après-midi, d'un sac sur le parking. A l'intérieur, une bombe artisanale de plus d'un kilo. Contactés immédiatement, les services de secours interviennent. Une équipe de démineurs se rend également sur place, réglant l'affaire «en quelques minutes », selon les pompiers de Montpellier.

Le parquet anti-terroriste alerté
Une chance. Car si la bombe avait été activée, elle aurait explosé «en début de soirée», a rapporté une source policière à l'Agence France-Presse. Soit un moment de forte affluence, puisque le club organisait une soirée spéciale pour le Nouvel An. Selon une source judiciaire, « le pire aurait pu avoir lieu ». Règlement de comptes ou terrorisme, aucune piste n'est encore exclue. Le parquet antiterroriste de Paris a été informé de l'affaire, dont l'enquête a été confiée au SRPJ de Montpellier. Encore sous le choc hier, la responsable du club a préféré n'abstenir de tout commentaire, tant que la police mène ses investigations. «On a besoin de poser un peu les valises, maintenant.»

des faits très rares

La dernière affaire importante liée à un engin explosif remonte au 12 novembre 2008, quand 7 étudiants avaient été blessés par une bombe artisanale au Triolet.