ces rodéos qui cassent les pieds... et les murs

caroline rossignol

— 

Marie-France Ragoso, du comité de quartier, devant un mur démoli.
Marie-France Ragoso, du comité de quartier, devant un mur démoli. — c.rossignol / mds / 20 minutes

Trop, c'est trop, pour Marie-France Ragoso. La présidente du comité de quartier Aiguelongue et Justice en chœur organise une manifestation ce soir pour les riverains de la rue Montasinos. « Il y a en marre des rodéos en grosses cylindrées. C'est tous les week-ends. Ils descendent la rue à 90 km/h, alors que c'est une “zone 30” et dérapent au frein à main pour prendre les rues à angle droit ». Des jeux qui terminent régulièrement dans le mur. Les riverains dénombrent 7 accidents depuis 2006, toujours au même endroit. Le dernier remonte à octobre : une Audi fonce dans le jardin d'une villa, s'encastrant dans les murs extérieurs, intérieurs, les compteurs d'eau, d'électricité et de gaz.

La mairie réfléchit
Le comité réclame des ralentisseurs et un rétrécissement de la chaussée, sur laquelle les chauffards peuvent « circuler à 4 simultanément ». « Je peux aider financièrement en tant que conseiller général du canton, mais seulement si les travaux sont fléchés dans le budget municipal », avance Philippe Saurel, qui sera présent ce soir. Or la mairie prend son temps, réfléchissant à la meilleure option entre des ralentisseurs et un aménagement total de la rue. Mais l'adjoint chargé de l'espace public, Philippe Thinès, l'assure : « Pas question de faire du rafistolage, ce sera pérenne ».