des conseils pour prévenir Les vols à main armée

Nicolas GuyonNET

— 

« Le voleur déborde d'imagination »
« Le voleur déborde d'imagination » — N.GUYONNET / MDS / 20MINUTES

Les braquages de commerces et de bijouteries se multiplient chaque année à l'approche des fêtes de Noël. On ne note pas encore d'augmentation de ces faits, mais la police nationale et la gendarmerie anticipent. Ils sensibilisent ces jours ci les commerçants montpelliérains aux risques de vols à main armée. « On les conseille sur la protection, le comportement à adopter et sur les signalements », expliquent le colonel de gendarmerie Mériaux et le commandant de police Doumanjou.

Des règles de bon sens
« Les devantures des magasins n'attirent pas que les clients », constate le responsable de la sécurité des Galeries Lafayette. La clientèle est plus nombreuse, les caisses enregistreuses sont plus remplies. C'est une course à distance entre les forces de l'ordre et les braqueurs. « On rend les cibles de plus en plus difficiles à attaquer  ». Pas question de révéler au public ces conseils. « Mais ça commence par du bon sens et de l'équipement, comme vider sa caisse régulièrement », explique la Police. Malgré cette initiative, les responsables d'une bijouterie confient : « on n'est à l'abri de rien, même avec les meilleurs conseils et équipements. Nos consignes sont claires, si on se fait braquer, on laisse faire les voleurs, on ne va pas mourir pour des bijoux ». Et d'ajouter : « Les plus dangereux et les plus violents ce sont les voleurs amateurs, de plus en plus jeunes, et inexpérimentés mais armés. Les pros, ils ne font pas n'importe quoi ». Les craintes sont les dégâts physiques et psychologiques.

Tous concernés

Cette prévention anti hold-up ne concerne pas uniquement les bijoutiers et commerces de luxe « La petite délinquance s'attaque à tout type de commerce, même pour une centaine d'euros à dérober » s'inquiète-t-on aux Galeries Lafayette.