MONTPELLIER - Le tracé de la LGV est défini

— 

Une première étape est franchie dans la création de la future ligne TGV à grande vitesse (LGV) d'environ 150 km entre Montpellier et Perpignan, prévue à l'horizon 2020. L'Etat a entériné une zone de passage préférentielle dans laquelle sera tracée une ligne accueillant grande vitesse et fret. Le chantier doit démarrer en 2016. St-Jean-de-Védas, Fabrègues et Gigean, se trouvent sur cet axe défini à 1000 mètres près, à proximité de l'A9. « Dès qu'on s'éloigne de la mer, il y a des montagnes. Et sur certains endroits, entre les étangs, l'A9, la ligne de train actuel, il n'y a pas 15 mètres pour passer », explique Edouard Parant, chargé de mission à Réseau ferré de France. Ce projet de LGV s'inscrit dans le cadre du TGV Méditerranée, pour lequel devraient débuter en 2012 les travaux de contournement de Nîmes et Montpellier, avec la création de deux nouvelles gares, dont celle de Montpellier-Odysseum.N. G.