Le préfet veut une limitation à 90 km/ heure

— 

Le préfet de région Claude Baland n'en démord pas. Pour palier aux risques d'accidents sur l'A9, aux abords de Montpellier, il souhaite voir réduire la vitesse à 90 km/heure. Une mesure applicable immédiatement qu'il défend dans une interview publiée hier par le magazine économique la Lettre M. De quoi flatter Europe-écologie, qui rappelle dans la foulée : « La régulation de la vitesse est une partie de la solution avancée par les écologistes en alternative au doublement de l'autoroute ». En juillet, alors que s'achevait justement la concertation publique pour les projets de dédoublement, le préfet expliquait déjà dans le mensuel Objectif L-R : « Certains (citoyen) ont fait la proposition de limiter la vitesse à 90 km/h (...). C'est une mesure déjà en vigueur à Toulouse (35 000 véhicules/jour, contre 100 000 à Montpellier). Je vais la reprendre dans le rapport de synthèse que je remettrai sous peu au ministère des Transports ». Le secrétaire d'Etat Thierry Mariani est supposé rendre réponse à l'automne.C. R.