Pompier, Audrey fait aussi carrière dans le rugby

Nicolas Guyonnet

— 

Audrey a débuté le rugby en 2007.
Audrey a débuté le rugby en 2007. — N.GUYONNET / MDS / 20MINUTES

Pompier avant tout ! Audrey Amiel fait de son métier une priorité. Même quand l'entraîneur de l'équipe de France de rugby à 7 la convoque pour la Coupe d'Europe à Bucarest. « Je leur ai dit oui, mais en posant ma condition, être à Montpellier ce 14 juillet pour le défilé sur la place de la Comédie », confie la jeune femme qui est soldat du feu depuis un an. La faveur a été accordée par la fédération à cette Gardoise de 24 ans qui est sportive de haut niveau. Arrivée hier en Roumanie, elle fera jeudi un aller-retour en avion pour être au défilé de Montpellier.

La seule femme à Montpellier
« C'est très important pour moi de faire partie de la trentaine de sapeurs qui représenteront le département pour la première fois à cet événement », se réjouit-elle. Elle est la seule femme pompier des deux casernes montpelliéraines. Elles sont quatorze dans le département. Une femme dans ce milieu d'hommes, n'est-ce pas difficile, même pour une joueuse de rugby du Montpellier HR ? « On se fait tester au début, comme chaque nouveau. Il faut s'affirmer et montrer ce qu'on vaut. ça se passe très bien pour moi. » Son premier défilé en uniforme, elle le fera aux côtés de ses copains de formation. « C'est une fierté pour nous, on est récompensés pour notre jeune parcours. Y participer, c'est remercier le SDIS qui m'a fait confiance en m'acceptant en tant que professionnelle et sportive de haut niveau, explique la jeune femme. C'est pour cela que je tenais absolument à y être. »

aménagement

« Etre pompier et mener une carrière rugbystique en même c'est très difficile. » Les pompiers de l'Hérault et la fédération de rugby ont conclu un accord pour qu'Audrey ait un aménagement pour participer aux Jeux Olympiques en 2016.