Navarro fait entendre l'occitan

— 

Le déclic : le panneau de Villeneuve.
Le déclic : le panneau de Villeneuve. — N.GUYONNET / MDS / 20MINUTES

Le sénateur socialiste montpelliérain Robert Navarro défend cet après-midi sa proposition de loi en faveur du développement des langues et des cultures régionales, dont l'occitan. La proposition devrait être mise au vote demain. C'est un jugement du tribunal administratif de Montpellier en novembre dernier, ordonnant le retrait des panneaux en occitan à l'entrée de la ville de Villeneuve-lès-Maguelone, qui a été l'élément moteur de cette proposition de loi. Après plusieurs débats et différentes versions en commission, la proposition de loi peut être validée. « Même des sénateurs UMP m'ont indiqué qu'ils sont favorables à cette proposition de loi », se félicite le défenseur des langues régionales. Cette loi donnerait un cadre juridique qui n'existe pas « à cette culture qui est un patrimoine collectif. Le Conseil constitutionnel ne reconnaît que le français comme langue d'expression ». Si la loi est votée, les panneaux d'entrées de ville en langue régionale seront légaux et l'étude des langues régionales comme l'occitan pourra être intégrée à la scolarité.N. G.