contrôles de routine sur la mer d'huile

caroline rossignol

— 

Les Affaires maritimes font 3 000 contrôles en tous genres par an, dont 600 sur plaisanciers.
Les Affaires maritimes font 3 000 contrôles en tous genres par an, dont 600 sur plaisanciers. — c.rossignol / mds / 20 minutes

Soleil rayonnant, mer d'huile, les plaisanciers n'hésitent plus à pointer le bout de leur bateau pour une virée en mer. Et ils ne sont pas les seuls. Avec l'arrivée de l'été, pas un jour ne passe sans que les agents des Affaires Maritimes patrouillent sur les côtes gardoises et héraultaise. « Une partie de notre job, est de contrôler que les plaisanciers sont en règle, et surtout qu'ils respectent les limitations de vitesse sur la bande des 300 mètres en sortant du port. Notre préoccupation, c'est la sécurité des baigneurs, il ne faut pas qu'ils rencontrent une hélice », explique le responsable de l'unité Stéphane Cluzel.
Un jet ski file à vive allure non loin des plages de la Grande-Motte, la vedette se lance à sa poursuite, sirènes sifflantes. « Papiers monsieur, s'il vous plaît », lance-t-il. Le pilote, un quinqua est en règle. Il s'en sort avec un rappel à l'ordre. « De plus en plus de gens conduisent sans permis, en jet ou en bateau. Ils risquent jusqu'à 1 500 € d'amende », confie le patrouilleur.

Fusion des patrouilleurs
Jumelles à la main, il repère un catamaran. Deux agents accostent sur le 16 mètres. Son capitaine, Jérôme Dalle, les salue. « C'est normal qu'ils soient là, je transporte des touristes donc ils sont vigilants mais on se connaît bien, ils me contrôlent trois fois au moins dans la saison ». Tout est passé au crible : des papiers au stock de gilets de sauvetage. « Comme on passe un contrôle très serré tous les ans en mars, on est sûrs que tout est règle, sourit le pilote du navire. C'est quand c'est les douanes, que ça ne rigole pas, ils regardent tout, jusqu'à l'essence ». Et c'est bien la seule ombre au tableau. « On se retrouve parfois au même endroit avec les douanes et la gendarmerie maritime», reconnaît un agent des Affaires maritimes, avant de confier que les trois unités pourraient « à terme, fusionner pour plus de cohérence dans les contrôles en mer ». L'équipage aurait déjà effectué une formation sur les narcotrafiquants, qui sont pour le moment, du ressort des douanes.