« j'aimerais jouer chez moi, aux arènes de lunel »

recueilli par caroline rossignol

— 

Julien Doré en concert demain soir.
Julien Doré en concert demain soir. — dr

L'enfant du pays est de retour au bercail pour le concert gratuit Ricard SA Live music demain soir, à 20 h 30, esplanade de l'Europe. Avec humilité, Julien Doré fait part de son enthousiasme.

Vous faites 7 dates pour le Ricard SA Live Music Tour. Comment appréhendez-vous ces concerts?
C'est une énergie complètement différente. Comme on est trois groupes sur scènes, avec Puggy et Namasté, l'énergie déployée n'est pas la même puisque le temps de jeu est plus court que sur une tournée. Il ne faut pas se louper.
Je découvre en même temps une nouvelle manière de faire entendre aux gens mon dernier album [Bichon]. Les gens sont très nombreux… C'est différent des un an et demi de tournée après mon premier album, quand je faisais des salles entre 800 et 2 000 personnes.
Vous avez une pression supplémentaire pour Montpellier?
C'est une grosse date pour moi, mais plus de pression ? Non! C'est plutôt que je suis plutôt content de revenir dans le Sud. C'est chez moi. Je connais tout ici, les routes, les villes, les bâtiments. Je vois ma famille, mes amis, mon ancien groupe. Du coup, j'ai envie de partager ça. C'est un peu la tradition quand on vient dans le Sud, j'organise toujours une journée avec les membres de mon équipe du Tourbus- on est une quinzaine- on va en ville, sur la côte…

Quels endroits vous manquent?
Quand j'étais aux Beaux Arts à Nîmes, j'allais voir les concerts au Rockstore, c'était ma salle culte. Ca a été aussi été ma 1re date! C'est un super souvenir, j'ai été ravi d'être programmé là-bas.

A quand le Park & Suites Arena?
(Rires) Mes tournées sont plus confidentielles, on va dire! Je ne sais pas si je suis capable de remplir autant. Peut-être un jour… Je reviens déjà au Zénith de Montpellier à la fin de l'année. Mais j'aimerais beaucoup jouer un jour aux Arènes de Lunel, c'est chez moi.