Une école et 150 habitants évacués

Nicolas Guyonnet

— 

Plus d'une trentaine de sapeurs pompiers de trois casernes ont été mobilisés.
Plus d'une trentaine de sapeurs pompiers de trois casernes ont été mobilisés. — N.GUYONNET / MDS / 20MINUTES

Un important incendie s'est déclaré hier matin vers sept heures dans un appartement de la rue du Lunaret, dans le quartier des Beaux Arts. Le feu serait parti d'un matelas, « vraisemblablement à cause d'une cigarette », confient les enquêteurs. Il est situé au dessus du restaurant la Laiterie, qui a été détruit par les flammes.

L'occupant brûlé au bras
Une trentaine de sapeurs pompiers ont lutté durant trois heures pour maîtriser le foyer.
« Le feu s'est rapidement propagé et les flammes se sont engouffrées dans le plancher en bois, ce qui a provoqué d'importantes fumées », explique le commandant des pompiers Gilbert Arnal.
L'occupant de l'appartement a été intoxiqué par les fumées et a été brûlé au bras au ­deuxième degré. Un de ses voisins a également été évacué. Trois policiers ont été intoxiqués par les fumées et transportés aux urgences du CHU Lapeyronie.
Dans la matinée, 150 personnes habitant plusieurs appartements de la rue du Lunaret et de la rue de la Cavalerie ont été évacuées. Leur domicile étaient menacés par l'incendie.
Les 95 élèves de l'école maternelle La Fontaine ont aussi été évacués par précaution, « le panache de fumée retombait dans la cour de l'école » indiquent les soldats du feu.
Plusieurs rues adjacentes à la rue du Lunaret ont été fermées à la circulation en raison d'un risque d'effondrement de la toiture et du plancher du premier étage.

témoignage

Quentin, 25 ans, habite un appartement à côté de la Laiterie. « On a été réveillé à 7h par les cris des habitants qui fuyaient par leur fenêtre. La police nous a fait évacuer, j'ai pris mes chats et suis parti. Rapidement on nous a fait évacuer la rue à cause de risques. L'incendie a vite pris car une seule partie de l'immeuble était rénovée »