l'autre idée du recrutement

caroline rossignol

— 

Entretien d'embauche pour un contrat d'été, hier, sous le soleil de la Paillade.
Entretien d'embauche pour un contrat d'été, hier, sous le soleil de la Paillade. — c.rossignol / mds / 20 minutes

Abdesslam a 21 ans et cherche un job. « Tout ce qu'il y a, je prends! », assure le jeune garçon originaire de la Paillade. Comme lui, 40 jeunes des quartiers populaires de Montpellier se sont inscrits à la journée de recrutement avec les entreprises locales, organisée hier par l'association de lutte contre l'exclusion Face Hérault. Une aubaine pour les gamins qui montrent une facette inattendu de leur personnalité. « Ils s'affrontent dans une épreuve sportive. Cette année, c'est le kayak », précise Alexandra Braco, de Face Hérault. Une aubaine pour Abdesslam : « Ca fait trois mois que je cherche un travail mais je n'ai pas de formation. Quand je tape aux portes des entreprises, j'ai l'impression de déranger. Ici, c'est plus détendu qu'un entretien ».

La gnac à travers le sport
Comme une quarantaine de recruteurs, Nadine Philippe, directrice des ressources humaines chez Cofely GDF-Suez scrute attentivement l'épreuve sportive pour chasser le candidat qui décrochera un CDD d'été en climatologie : « Les jeunes sont eux-mêmes. On voit leur caractère, ceux qui sont gagnants. » Sa présence ici lui semble logique: « On est une entreprise qui gagne de l'argent. On se doit de rendre ce qu'on a aux jeunes ».

quels contrats ?

Pour la première fois cette année, des CDI ont été proposés, signe d'une embellie selon Face Hérault. En 2010, 30 jobs sur les 45 proposés ont été pourvus.