la ville n'augmente pas ses taux d'imposition en 2011

tatiana tissot

— 

Cette année pas de changement.
Cette année pas de changement. — P. MAGNIEN / 20 MINUTES

Les impôts des Montpelliérains n'augmenteront pas cette année. La Ville a fixé des taux identiques à ceux de 2010. Le total des allégements fiscaux de cette année sera de 14 millions d'euros. « Ils correspondent à notre approche sociale et solidaire », explique-t-on à la mairie.
Les propriétaires de bâtiments sont redevables d'une taxe foncière, qui équivaut à 31,18%, de la valeur cadastrale de leur bien. La taxe d'habitation représente 22,49% de la valeur locative moins un abattement de 15% pour tous les foyers.

Des abattements pour les foyers

à faible revenus
La taxe d'habitation est due pour un logement habité par un contribuable au premier janvier de l'année, qu'il en soit propriétaire ou locataire. La valeur locative est fixée par le fisc selon le type d'appartement, sa taille et son emplacement. Pour un F4 dans un quartier populaire, elle est d'environ 3 000 euros. La taxe d'habitation est donc de 22,49% de cette somme (645 euros), moins l'abattement de 15%. Le contribuable paiera donc à la ville environ 550 euros. Tous les ménages bénéficient de cet abattement.
Deux autres déductions sont accordées en fonction des revenus des foyers et du nombre de personnes à charge.
«Nous aurions aussi pu diminuer le taux d'imposition pour tout le monde et supprimer les abattements, mais on ne veut pas que les gens déjà défavorisés soient taxés comme les autres,» explique Max Lévita, l'adjoint délégué aux finances de la ville.

exonération

Les bénéficiaires de l'allocation aux adultes handicapés, les plus de 60 ans, les veufs et veuves disposant d'un revenu inférieur à 9 876 € sont exonérés de la taxe d'habitation. S'ils ont des personnes à charge, le dégrève-ment est calculé en fonction.