Vers une fin de grève des Atsem

— 

Elles faisaient grève une heure tous les jours depuis le 7 février dernier. A la veille d'une nouvelle mobilisation, la Mairie de Montpellier a décidé, hier, de faire une nouvelle proposition aux agents territoriaux spécialisé des écoles maternelle (Atsem). Elles protestaient contre le réorganisation de leur temps de travail consécutif à la mise en place de la semaine des quatre jours qui supprime la matinée de samedi. « On nous a rajouté 45 minutes par jour, en fin de journée. On travaille en permanence avec des enfants et c'est long, il y a une pénibilité qu'on ne veut pas nous reconnaître. » Hier le cabinet du maire Hélène Mandroux (PS) a répondu aux attente des grévistes. « Avec des nouveaux horaires, l'embauche de 18 Atsem immédiatement et l'affectation d'animateurs de la réussite éducative dans les dernières heures de garderie, on obtient enfin une reconnaissance de notre pénibilité et de la spécificité de notre travail ». Une assemblée générale est prévue aujourd'hui pour présenter la proposition aux Atsem et parents d'élèves qui devraient décider de la fin du mouvement de grève.N. G.