conduire sans permis mais en toute légalité

Nicolas Guyonnet

— 

Smallcar rent livre le véhicule sans permis sur place. Des locations d'un jour à six mois.
Smallcar rent livre le véhicule sans permis sur place. Des locations d'un jour à six mois. — N.GUYONNET / MDS / 20MINUTES

De plus en plus d'automobilistes conduisent sans permis. Certains sont hors la loi et risquent un an de prison et 15 000 € d'amende. D'autres roulent légalement grâce à la location de voitures sans permis. Ce business se développe depuis un an à Montpellier, et « se porte très bien ».

Locations longue durée
Les deux sociétés qui proposent ce service, Smallcar rent et SP location, sont prises d'assaut. « Nous avons tous nos véhicules dehors en ce moment », confirment les deux loueurs. Le premier dispose d'une flotte de dix voitures. Le second en a huit. Les deux prévoient d'en acquérir davantage face à la demande grandissante. Les locations les plus fréquentes sont d'une durée de plusieurs mois. « Les clients sont principalement ceux qui se sont fait retirer le permis suite à une grosse infraction, et qui ont besoin d'un véhicule pour raisons professionnelles », confie Jean-Gilles Lespes de Smallcar rent.
Entre 2009 et 2010, le nombre de retraits de permis suite à un excès de vitesse ou une conduite en état d'ivresse a bondi de 25% dans l'Hérault (2198 en 2009 et 2750 en 2010).
Sur une durée de plusieurs mois, la location coûte entre 600 et 700€ par mois. Ces véhicules qui étaient ceux des personnes âgées, il y a quelques années, ont changé d'image. Les constructeurs soignent le look. Compteur de Saxo, phares de C3, radar de recul, verrouillage des portes centralisé, vitres électriques, elles ont des composants empruntés au véhicules classiques. Chez SP Location on propose aussi des véhicules cabriolet ou au look 4x4. Un concept sans permis qui est donc utile, idéal pour des trajets urbains, mais qui présente des inconvénients : « Elle n'a que deux places et avec son gros moteur de scooter 50cm3, ne roule pas à plus de 50km/h » précise Jean-Gilles Lespes.
Avec les véhicules sans permis tout n'est pas permis sur la route. Une infraction avec ce type de véhicule d'un automobiliste qui a le permis suspendu peut entraîner une interdiction de conduire tout véhicule à moteur, même 50cm3.