Port marianne , le quartier qui vaut de l'or

Caroline rossignol

— 

Les maisons sur toit de cet immeuble, avec vue sur le bassin, partent à 850 000 € les 110 m2.
Les maisons sur toit de cet immeuble, avec vue sur le bassin, partent à 850 000 € les 110 m2. — c.rossignol / mds / 20 minutes

Il s'arrache à prix d'or. Les prix du quartier de la future mairie, à Port Marianne, ont bondi de 3 000 à 5 000 € le m2, en l'espace de 3 ans. Des produits exceptionnels, avec vue sur le bassin Jacques Coeur, qui font tourner la tête des acquéreurs. Dès la publication d'une annonce, les appels fusent. « Ce sont des retraités qui en ont assez de mettre une heure pour traverser la ville, ou des gens du Nord, de Paris, voire des étrangers, qui sont intéressés », explique Michel Audigier, directeur de Cap Immo Languedoc. Leur point commun : ils paient cash. Les affaires sont conclues en un mois. En 17 ans de travail, Michel Audigier n'avait jamais vu ça. « Au début, je refusais de vendre les produits, en pensant que ça ne partirait jamais. Maintenant, on ne se pose plus de question : on prend et on vend. » Peu d'offres, une demande constante, l'équation classique pour l'explosion des prix. « Et ça n'a pas fini de monter », prédit l'agent.

Vue sur le bassin hors de prix
Un F4 de 85 m2, avec 20 m2 de terrasse et un parking souterrain, mais sans vue sur le bassin, est récemment parti à 370 000 €. « Dans 3 ans, il se revendra entre 420 et 450 000 € ». Il suffit d'attendre que le quartier achève sa mue : aménagement des berges, bureaux, commerces, administrations et troisième ligne de tram. « C'est normal que l'on s'arrache Port Marianne, prétend l'adjoint à l'urbanisme Philippe Saurel, on crée une nouvelle centralité vers le Sud. » Un Sud aux redoutables arguments de vente : proximité de la mer, de l'A9 et de l'aéroport. Résultat, un prix presque deux fois plus élevé qu'à Antigone, situé... à 500 mètres. Pourtant, selon l'agent immobilier, Port Marianne ne fait pas d'ombre aux autres quartiers. « En venant ici, les gens font un choix de vie : pour le même prix, ils ont une maison à la campagne ou un appartement à Montpellier. » C'est ainsi qu'une famille vient de s'offrir, pour 900 000 euros, un logement de 150 m2 avec 240 m2 de terrasse et vue sur le bassin. Mais, même à ce prix, l'exposition est... plein Nord.