un thé ancestral renaît grâce au cirad

— 

La gamme de cosmétique élaborée par Sensotek s'étend, redonnant vie à une boisson ancestrale : le thé Kombucha. Il se boit froid et pétille légèrement, du fait de son processus de fermentation. Un thé made in Montpellier, puisque ce sont des chercheurs du Cirad, qui l'ont remis au goût du jour après deux ans de travail. La boisson est obtenue par infusion de thé vert, de rose, de verveine et d'hibiscus. Et, tout comme dans le thé classique que l'on consomme, il recèle des vertus anti-oxydantes : autrement dit, il aide à éliminer les molécules qui contribuent au vieillissement de la peau. Le thé Kombucha commercialisé par sensotek est estampillé Oseo Anvar, un label agréé par le ministère de la recherche et du développement, qui trie sur le volet les produits innovants.