René Koering épinglé par un magistrat

— 

La cour régionale des comptes vient de rendre son rapport sur l'association Euterp, qui loue les salles du Corum. « Avec 23 millions d'euros de subventions publiques, on a pensé que cela valait le coup d'y regarder de plus près », explique le juge Alain Serre. L'étude révèle notamment le salaire mensuel de René Koering. « Il touche 23 000 € au titre de directeur d'Euterp et 7 000 €, en tant que directeur artistique du festival Radio France », auxquels s'ajoutent, selon le magistrat, différentes primes. « Il a reçu 60 000 € de l'agglomération pour réaliser un opéra. » La cour des comptes estime que les relations entre Euterp, le festival Radio France et Montpellier Danse ne sont « pas transparentes ». En effet, Euterp met gratuitement à disposition du festival les salles de spectacles, ce qui minimise les coûts. « Il n'y a pas de vérification, puisque les collectivités qui subventionnent ces trois associations en sont aussi membres.» Contacté par 20 Minutes, René Koering est resté indisponible, hier.C. R.