les Montpelliérains toujours plus accros à « on va sortir »

— 

Diego et ses amies se sont connus sur OVS
Diego et ses amies se sont connus sur OVS — c.rossignol / mds / 20minutes

« Salut à tous, j'ai envie de manger une crêpe au nutella pas vous ? Je vous propose donc cette sortie dans un bar avec de la bonne musique pop rock new wave pour danser » Voilà le genre d'annonces que l'on trouve sur le site internet On va sortir*. Envie d'une escapade pendant les vacances ou d'un verre après le travail ? C'est ce que propose ce site qui remporte un succès grandissant à Montpellier. Près de 32 500 personnes sont inscrites et plus de 20 000 sorties ont été proposées en deux ans. Un engouement que Pascale explique simplement : « Il y a une vingtaine d'idées de sorties chaque jour. On ne fait que s'inscrire, c'est comme mettre les pieds sous la table ! » Au rendez-vous hebdomadaire d'un jogging le long du Lez, un petit groupe se forme. Diego, 51 ans, est de la partie. « Je me suis retrouvé seul après une séparation. C'est ma fille qui m'a inscrit. Depuis, je fais plein de choses intéressantes, j'ai rencontré pleins d'amis. Finalement, la solitude, ça rapproche ! ». Beaucoup sont séparés. Comme Marie, l'organisatrice de ce jogging. « On vit à fond les manettes et on n'a plus le temps pour les rencontres. » Le site, elle l'a connu alors qu'un soir, elle se rendait seule à un concert. « Un type m'a accosté en faisant de grand signes. Il m'a lancé : OVS ? Je n'ai pas compris alors il m'a expliqué le principe d'On va sortir. En fait il attendait son groupe! » Depuis, c'est elle qui attend le sien. « Ce site est de santé publique! Certaines rencontres se sont muées en amitié. »c. r.