Les lycéens poursuivent les blocus

nicolas guyonnet

— 

Ce matin les lycéens bloquent les lycées. L'après-midi, ils manifesteront.
Ce matin les lycéens bloquent les lycées. L'après-midi, ils manifesteront. — N.GUYONNET / MDS / 20MINUTES

Les cours n'ont pas repris hier dans la plupart des lycées montpelliérains. Avant la sonnerie de 8 h, des barricades bloquaient les entrées des lycées la Merci, Clémenceau et Joffre. L'avenue Clemenceau a été fermée à la circulation dans la matinée où l'ambiance était agitée. Les forces de l'ordre y ont été appelées pour veiller au calme. Au lycée Mendès France, un barrage filtrant ne laissait passer que les étudiants en BTS. Devant l'établissement, des poubelles y ont été incendiées, comme devant le lycée Jean Monnet. « On a rapidement tout éteint avec des extincteurs du lycée », raconte Oussama, étudiant en première bac pro vente à Mendès France.
Trois mineurs de 15 et 16 ans ont été interpellés à Mendès-France par la police et mis en garde à vue pour avoir incendié des poubelles, et jeté des barrières et des projectiles sur les policiers.

Cocktails Molotov
Oussama déplore « la présence de jeunes qui perturbent le mouvement et saccagent. Ils donnent une mauvaise image de notre action alors que nous manifestons pacifiquement ». Et de demander « l'aide des syndicats pour encadrer la mobilisation, sans débordement ». Au lycée professionnel Léonard de Vinci, à la Paillade, le blocus a dégénéré. Des jets de cocktails Molotov ont détruit la loge du concierge et le système d'alarme. Une ambulance de pompiers a été la cible de jets de projectiles. Au lycée Joffre, où poubelles et barrières étaient entassées devant les grilles, c'était plus calme. Des lycéens annonçaient : « On ne va pas lâcher l'affaire. C'est notre avenir qui est en jeu. Même pendant les vacances on restera mobilisé. Si la réforme passe, à la rentrée, le mouvement se durcira ».
Lire aussi pages 6, 7 et 8

manifestation

La sixième manifestation anti-retraite depuis la rentrée se déroule cet après-midi, pour un départ prévu à 15 h, Rives du lez. Certaines administrations resteront portes closes comme la CAF. A Montpellier, une vingtaine d'écoles maternelles, élémentaires et crèches sont fermées. Dans les transports, quelques perturbations sont à prévoir toute la journée, à commencer par la Tam. Un bus toutes les 30 minutes circulera sur les lignes 5 et 14, toutes les 20 minutes sur les 8, 12 et la Ronde. A la Sncf, 45 % des TER, 60% des TGV et 40 des Téoz circulent, mais aucun train Talgo, en direction de Espagne. Enfin, du côté du ciel, 65% des vols sont assurés. Une liaison sur trois est annulée de/vers Lyon, Nantes, Roissy. En revanche, aucune rotation de Ryanair vers Charleroi en Belgique.