« Oui, il y a une manipulation des chiffres par la police »

— 

bruno bartocetti
secrétaire de l'Unité SGP Police 34
Faut-il encore s'attendre au grand écart dans les chiffres pour la manifestation de demain ?
On constate une progression du nombre de manifestants, c'est évident. Et on voudrait nous fait croire qu'ils sont constants [le 27/09, 13 000 pour la police, 60 000 pour les syndicats et le 12/10, 12 000 contre 70 000].

Vous parlez de manipulation ?
Oui, il y a une manipulation des chiffres par la police. Et plus ses chiffres seront en-dessous de la réalité, plus les syndicats auront tendance à les gonfler. Cela prend des proportions absurdes. Ce qui est sûr, c'est que les chiffres des organisations syndicales sont plus crédibles : elles savent combien de personnes sont dans les rangs.

Qu'est-ce que vous proposez ?
Le comptage doit être fait par une société indépendante, ou que l'on s'appui sur la vidéosurveillance. De toute façon, il n'y a pas assez de moyens humains sur place.Recueilli par C. R.