Le voyage en glucosie d'une diabétique exposé à lapeyronie

— 

« La glucosie, c'est une manière de dire que j'ai rencontré une centaine de diabétiques dans 17 pays ». Delphine Arduini a tout juste 32 ans et vient d'accomplir son rêve : faire un tour du monde, comme n'importe qui. Pas facile, quand on est diabétique de type 1. « On se pique 5 fois par jour à l'insuline, sinon, c'est la mort. Pour ce voyage, j'ai bénéficier d'un prototype : une pompe à insuline » C'est finalement dans le hall de l'hôpital Lapeyronie qu'elle a posé ses bagages pour la semaine. Son expo photo retrace une année de tour du monde. « J'ai pris conscience que les traitements existent mais n'arrivent pas forcément aux malades dans tous les pays. » Avec son voyage, Delphine veut donner des ailes à ceux qui, comme elle, sont victimes du glucose.C.R.