on démonte les paillotes de la grande-motte à villeneuve

Nicolas guyonnet

— 

Opération démontage, hier à l'Effet Mer.
Opération démontage, hier à l'Effet Mer. — N.GUYONNET / MDS / 20MINUTES

L'été est terminé. Le démontage des dix-neuf restaurants et bars de plage du littoral a débuté. La paillote la Voile Bleue a organisé la dernière des soirées de l'été, samedi. Dès lundi, les premières tables et les transats étaient remballés. « Il y aura quinze jours de travail pour ranger et démonter », annonce Joël Ortiz, responsable des lieux.
Les établissements installés sur le sable, de mars à septembre, devront avoir tout démonté le 15 octobre prochain.
Entre Palavas et Villeneuve, le Carré Blanc a disparu du paysage depuis une semaine. « On a fermé le 12 septembre, et on a tout démonté en une semaine », explique Jean-Charles Toussaint, directeur de la plage des frères Pourcel.
Les grues feront leur retour dans moins de six mois, pour remonter les structures à partir du 15 mars. Leur exploitation sera possible dès le premier avril.
A la Grande-Motte l'inquiétude concerne l'avancée de la mer. « Cet été l'espace entre les transats et l'eau a été considérablement réduit avec la montée des eaux. L'année prochaine, on va disposer nos transats autrement, sur le côté », explique Joël Ortiz. Pour le propriétaire de l'Effet Mer, Alain Zahonero, où le démontage a débuté la semaine dernière, « il faudrait un réensablement comme à Palavas et Carnon pour gagner dix mètres ». La mairie de la Grande Motte répond, « Le conseil général qui a effectué le réensablement il y a deux ans, a indiqué qu'il n'y en aura pas à la Grande-Motte car les courants dominants vont réensabler nos plages, naturellement ». Pour éviter les longs travaux de montage et démontage « coûteux et risqués », et la montrée de la mer, Alain Zahonero souhaite une concession à l'année, opération possible depuis un récent décret. La mairie de la Grande Motte confie, « Ce n'est pas d'actualité. Ce n'est pas adapté à notre littoral, à cause des coups de mer en hiver ». Un sentiment partagé à la Voile Bleue et au Carré Blanc.