L'usine de méthanisation inquiète toujours les riverains

— 

La CLIS s'est réunie hier à l'usine Ametyst.
La CLIS s'est réunie hier à l'usine Ametyst. — N.guyonnet / MDS / 20Minutes

Les riverains du quartier Garosud sont encore mécontents. Hier, à l'occasion de la réunion de la commission locale d'information et de surveillance (CLIS)de l'usine de méthanisation Ametyst, ils ont protesté contre les nuisances de l'usine « qui sont toujours présentes. Les mouches sont grosses. Les odeurs diminuent mais parce qu'il fait moins chaud ». Le vice-président de Montpellier Agglomération chargé de l'environnement, Christian Valette, reconnaît : « Ce n'est toujours pas satisfaisant, mais il y du mieux. Je comprends les riverains, mais il faut relativiser. Nous essayons de résoudre les problèmes avec les travaux qui se termineront à la fin de l'année ». L'autre inquiétude des habitants concernait les risques lors de l'incendie qui s'est déclaré dans l'usine, la semaine dernière. Ils ont été rassurés. « En cas d'explosion, la zone d'effet se limite au périmètre de l'usine », assure-t-on. Pour qu'une explosion survienne, il faut que trois dispositifs de sécurité faillissent. Et l'agglo de concéder : « il faut revoir le dispositif d'information aux riverains en cas d'accident. Il a été trop léger jusqu'à présent ». Cet incendie affecte en revanche le fonctionnement de l'usine pour plusieurs semaine. « Son activité de méthanisation n'est que de 20% du potentiel de l'usine. Elle reçoit la moitié des déchets qu'elle accueillir habituellement. Le reste des déchets est exporté dans l'Aude et le Tarn ».N. G.