20 Minutes : Actualités et infos en direct
ANIMAUXCondamné à deux ans de prison pour un trafic d’oiseaux protégés

Montpellier : Condamné à deux ans de prison pour un trafic d’oiseaux protégés

ANIMAUXLa peine de ce trafiquant a été alourdie par la Cour d’appel
Des chardonnerets élégants, sauvés par l'OFB et les policiers de Montpellier.
Des chardonnerets élégants, sauvés par l'OFB et les policiers de Montpellier. - L. Reutière - OFB 34 / OFB 34
Nicolas Bonzom

N.B.

La cour d’appel de Montpellier (Hérault) a condamné un homme, mis en cause dans un trafic de chardonnerets élégants, à deux ans de prison ferme, a indiqué mardi l’Office français de la biodiversité (OFB) de l’Hérault. Sa peine a été alourdie : en première instance, le 30 novembre 2022, il avait écopé de 18 mois de prison ferme.

Le 2 février 2022, les agents de l’OFB et des policiers étaient intervenus, pour mettre un terme aux agissements de cet homme, soupçonné de se livrer à un trafic de ces oiseaux protégés, prisés pour leur beauté et leur chant mélodieux, et revendus des fortunes au marché noir (entre 35 et 1.000 euros). Il avait été surpris, quelques mois plus tard, avec son fils, mineur, en train de capturer des chardonnerets avec de la glu.

Une sanction « exemplaire »

L’homme a également été condamné à verser des dommages et intérêts aux associations France Nature Environnement (FNE) et à la Ligue pour la protection des oiseaux (LPO), parties civiles dans cette affaire. Il a aussi écopé d’une interdiction de paraître pendant quatre ans dans deux parcs de Montpellier, où il capturait des oiseaux.

« Cette sanction exemplaire vient rappeler que le trafic de chardonnerets dans le département de l’Hérault est pris très au sérieux par la justice, se félicite l’OFB. Il constitue un avertissement pour tous les trafiquants, tandis que les affaires de trafic de chardonnerets ont considérablement augmenté ces dernières années dans le Sud. »

Sujets liés