Montpellier : Les policiers de la BAC arrêtent un dealer qui leur propose de la cocaïne

STUPEFIANTS Durant son interpellation, le mis en cause se serait rebellé, blessant les trois fonctionnaires de police

Imane Al Adlouni
— 
Un policier de la Brigade anti-criminalité (BAC). Photo illustration
Un policier de la Brigade anti-criminalité (BAC). Photo illustration — SYSPEO/SIPA

Intervenant dans la Cité Gély, à Montpellier, les trois policiers de la brigade anti-criminalité (BAC) ont remarqué la présence d’un individu suspicieux aux alentours de 6 heures du matin, près d’un point de deal très connu. Le jeune homme ne se doutait pas qu’il s’agissait de policiers, s’est rapproché d’eux et leur a proposé de la cocaïne. Agissant en flagrant délit, ils ont essayé de l’interpeller mais le mis en cause s’est violemment rebellé en essayant de prendre la fuite, rapporte le Midi Libre.

Confrontation

Lorsque les policiers de la BAC ont finalement réussi à le maîtriser, non sans difficultés, ils se sont fait prendre à partie par un nombre d’individus qui ont commencé à leur jeter des canettes pleines tout en cherchant la confrontation. Ils ont pu regagner leur véhicule grâce à une arrivée des renforts et le mis en cause a été conduit en garde à vue. Un Lattois âgé de 24 ans, possédant plusieurs sachets de cocaïne, 440€ en petites coupures et deux téléphones portables.

Présenté au parquet ce mardi, le mis en cause comparaîtra ce mercredi à l’audience du tribunal correctionnel où les policiers se sont constitués parties civiles. Lors de l’interpellation, ils ont tous été blessés, notamment à l’épaule, au dos et aux jambes. Ils s’en sortent avec un, trois et cinq jours d’ITT.