Montpellier : 480 passagers bloqués deux heures dans un train sans clim en plein soleil

A L'ARRET Ce jeudi en fin de journée, les passagers du train Intercités Bordeaux-Montpellier, immobilisé à cause d’une panne d’électricité, ont mis deux heures à être évacués

Imane Al Adlouni
Le trafic est paralysé à al gare Saint-Roch ce vendredi.
Le trafic est paralysé à al gare Saint-Roch ce vendredi. — PATRICK GELY/SIPA

Ce jeudi en fin de journée, les 480 passagers de l’Intercités Bordeaux-Montpellier ont vu leur train immobilisé à une poignée de kilomètres de leur destination dans le quartier montpelliérain de Garosud autour de 19 heures. Pendant deux heures, ils sont restés bloqués dans leurs wagons, sans climatisation étant donné qu’il était question d’une panne électrique. La Croix-Rouge a fait le nécessaire pour porter assistance aux passagers et leur distribuer de l’eau sous une chaleur de plomb. À partir de 21h30, les sinistrés ont pu être conduits, par bus navettes, à la gare Saint-Roch, indique le quotidien régional le Midi Libre.

Ce vendredi, des équipes de la SNCF sur place ont diagnostiqué le problème et en ont conclu qu’il s’agissait « d’une panne électrique. Le train n’a plus été alimenté et s’est arrêté. Soit il s’agit de l’alimentation, soit de la locomotive. »

L’ensemble des autres trains ont pu circuler sur la seule voie restante, entraînant d’autres perturbations. Ce vendredi matin, le trafic est revenu à la normale.