Montpellier : Découvrez le nouveau format des Estivales au Domaine d'O

VIN Le rendez-vous des amateurs de vins du Languedoc déménage

Nicolas Bonzom
— 
Une dégustation de vin (illustration)
Une dégustation de vin (illustration) — Dmitry Rogulin/TASS/Sipa USA/SIPA
  • Les Estivales sur l'esplanade, à Montpellier, c'est fini. Le rendez-vous des amateurs de vins du Languedoc déménage au Domaine d'O, cet été.
  • L'événement n'aura plus lieu chaque vendredi, mais lors de deux week-ends, en soirée, les vendredis et samedis 29 et 30 juillet et 19 et 20 août.
  • L'accent sera mis sur la culture, avec des performances musicales et de cirque.

Avant l’épidémie de Covid-19, chaque vendredi de l’été, depuis quinze ans, on enchaînait les canons, à Montpellier (Hérault). Des milliers de personnes se pressaient sur l’esplanade, pour déguster les vins du coin. Un immense succès. Tellement immense qu’il était devenu presque impossible de se frayer une place, sur le boulevard, dénaturant quelque peu la convivialité originelle de l’événement.

Cet été, les Estivales sur l’esplanade, c’est terminé. La commune et le syndicat de l’AOC Languedoc ont opté pour un nouveau format, officiellement en raison « des travaux sur l’Esplanade, la volonté de toujours innover et de remettre la culture au centre des manifestations », indique la mairie, dans les explications fournies aux élus, lors du conseil municipal, mardi. Désormais, l’événement aura lieu au Domaine d’O. Un site désormais sous la coupe de la métropole, accessible en tramway.

Les 29 et 30 juillet et les 19 et 20 août

Ce ne sera plus toutes les semaines, mais lors de deux week-ends, en soirée, les vendredis et samedis 29 et 30 juillet et 19 et 20 août. Le principe, lui, reste le même : pour 6 euros, on pourra siffler deux dégustations de vins du Languedoc grâce à deux tickets, et repartir avec un verre estampillé aux couleurs de l’événement. Sept ou huit vignerons participeront à la soirée, à chaque fois. On pourra, aussi, grignoter de la charcuterie et des fromages du terroir. La jauge, elle, est largement revue à la baisse : environ 2.000 personnes pourront participer chaque soir à l’événement.

Si des groupes assuraient déjà l’ambiance sur l’esplanade, cette nouvelle mouture des Estivales mettra la culture au cœur de l’événement. « Pour renforcer la convivialité de ces soirées des interludes musicaux et de cirque », dont la programmation est confiée à l’équipe du Domaine d’O, seront à l’affiche, apprend-on. Par ailleurs, la mairie indique qu’un plateau radio distillera tout au long des soirées « des interventions et récits de professionnels qui ponctueront pour faire découvrir nos terroirs, ses vins et sa gastronomie ». Des animations pour les enfants seront également proposées, la ville ayant pour objectif de renforcer le caractère familial de ces soirées. Notamment des « assemblages de jus de raisin, des découvertes des arômes », explique à 20 Minutes Jean-Philippe Granier, créateur du concept et directeur technique de l’AOC Languedoc.

« Il ne faut plus appeler ça les Estivales »

« Il ne faut plus appeler ça les Estivales, ce sera autre chose », confie cet expert. Le nom de ce nouvel événement, d’ailleurs, n’a pas encore été dévoilé. Il le sera sans doute dans les prochains jours, en même temps que l’affiche. « Il y a le fondement des Estivales, bien sûr, poursuit Jean-Philippe Granier. Les personnes qui viendront pourront manger, boire, avec un peu de musique. Mais il y a une autre dimension, une dimension culturelle. Quand on sort de ces soirées-là, on aura appris quelque chose. Sur les vins de l’Antiquité, sur la biodynamie, l’agroécologie, les accords mets et vins… »

A noter, d’autres Estivales, petites sœurs de la manifestation de Montpellier, auront lieu, cet été : au mas de Saporta, à Lattes, les mardis et jeudis, à la Passerelle du Pilou, à Villeneuve-lès-Maguelone, les mercredis (sauf le 13 juillet), dans le parc du château, à Salinelles, les jeudis, et sur la place du marché, à Sommières, les lundis.