Montpellier : La place de la Comédie va conserver ses terrasses cet été

MONTPELLIER Le début des travaux de la place emblématique et de l’esplanade est reporté au 1er septembre

Jérôme Diesnis
La place de la Comédie de Montpellier va être rénovée et végétalisée.
La place de la Comédie de Montpellier va être rénovée et végétalisée. — N. Bonzom / Maxele Presse
  • Les travaux de la place emblématique auraient dû débuter le 9 mai, obligeant les cafés et restaurants à fermer leurs terrasses sur la Comédie.
  • Sous la pression des commerçants, le calendrier a finalement été modifié. Les travaux préparatoires débuteront à la fin du mois mais n’impacteront pas les deux périodes estivales, comme c’était initialement prévu.
  • La Comédie va être végétalisée avec des arbres, tandis que les dalles vont être changées.

Les importants travaux de la place de la Comédie, à Montpellier ; débuteront finalement en septembre. L’annonce du maire, Michaël Delafosse ( PS), a fait baisser la tension dans un dossier qui s’annonçait explosif à quelques semaines de l’ouverture de la saison estivale.

Comme il l’avait annoncé lors de la campagne électorale, le maire souhaite planter des ormes sur la place emblématique de la préfecture de l’hérault. Une végétalisation qui va engendrer d’importants travaux en surface et au niveau du parking sous-terrain. « Il s’agit d’un gros chantier d’embellissement de la Comédie et de l’esplanade », estime Michaël Delafosse.

Les dalles de la Comédie changées

Outre la plantation des arbres, les dalles de la Comédie seront changées, quarante ans après avoir été posées. L’esplanade Charles de Gaulle, propice à de nombreux trafics, doit être complètement reconfigurée avec une allée centrale et une ouverture vers le quartier Antigone en contrebas.

Dans un premier temps, le calendrier prévoyait la fermeture des terrasses des cafés et restaurants de la Comédie à compter du 9 mai, y compris lors des saisons estivales de 2022 et 2023. De quoi motiver l’énorme grogne des commerçants, pas loin de se transformer en énorme fronde.

Exonération des droits de terrasse

La mairie a donc fait machine arrière. « Conscient de l’inquiétude des cafetiers et restaurateurs de la place, j’ai demandé à l’entreprise nouvellement désignée pour conduire ces travaux de tout mettre en œuvre pour limiter les gênes occasionnées, reprend le maire. En particulier durant la période estivale. » Durant les deux années de travaux, les commerçants seront exonérés de droits de terrasse. « Un effort important pour le contribuable à hauteur de 200 à 300.000 euros », évoque Michaël Delafosse.

Début du chantier le 23 mai

S’ils saluent le nouveau calendrier, beaucoup de professionnels ne comprennent pas la méthode. « On nous a baladés d’interlocuteur en interlocuteur, explique le gérant d’un café. Au lieu de nous imposer le calendrier et de vouloir passer en force, ils auraient pu nous intégrer dans leur réflexion. Ça aurait évité beaucoup de crispation. »

Les travaux vont débuter le 23 mai par des sondages préparatoires situés sur une petite surface en dehors des emprises de terrasse. Les travaux de dévoiement de réseaux en sous-sol se dérouleront jusqu’en septembre. Leur impact sera limité au niveau -1 du parking où environ 50 places (sur les 835 au total) seront supprimées. Le gros des travaux, en surface débutera au 1er septembre et doit s’achever en juin 2023.