Montpellier : Satisfaits, les parents du collège des Aiguerelles lèvent le blocage entamé à la rentrée

EDUCATION Le rectorat a accepté de doter l'établissement de nouveaux moyens humains

N.B.
— 
Devant le collège des Aiguerelles, ce mardi
Devant le collège des Aiguerelles, ce mardi — N. Bonzom / Maxele Presse

La lutte a payé, au collège des Aiguerelles, à Montpellier (Hérault). Le collectif des parents a annoncé la levée du blocage, entamé depuis la rentrée pour réclamer de nouveaux moyens humains pour cet établissement, qu’ils jugent surpeuplé.

Si les élèves ont pu, ce mercredi, reprendre le chemin des classes, c’est parce que le rectorat a accepté de renforcer les effectifs. « En plus du recrutement de deux services civiques pour exercer des missions d’animation et de soutien pédagogique aux élèves », le directeur des services départementaux de l’Education nationale « a autorisé le principal à recruter deux équivalents temps plein d’assistants d’éducation (AED), un pour l’année scolaire 2021-2022, un au moins jusqu’au mois de décembre ».

« Nous continuerons à alerter les décideurs de tous les dysfonctionnements »

« Les conditions d’accueil et d’accompagnement devraient être meilleures pour nos enfants, se réjouit le collectif des parents d’Aiguerelles. Toutefois, toutes nos demandes n’ont pas été satisfaites en termes de moyens humains : un deuxième CPE [conseiller principal d’éducation] et un temps plein pour l’infirmière. Il reste également des problèmes d’adaptation et de confort des locaux face au surnombre d’élèves (…) Nous continuerons à alerter les décideurs de tous les dysfonctionnements. »

En 2022, le département inaugurera un nouveau collège dans le secteur, à Port-Marianne. Il devrait contribuer à désengorger le collège des Aiguerelles.