Montpellier : Après l'évacuation des bidonvilles, la SPA a secouru des animaux affamés ou blessés

ANIMAUX L’association dénonce « une catastrophe sanitaire »

N.B.
— 
Dans le refuge de la SPA-Montpellier
Dans le refuge de la SPA-Montpellier — Nicolas Bonzom / Agence Maxele Presse

Après l'évacuation des bidonvilles du Mas Rouge, le 31 août, et du Zénith, mercredi, la SPA de Montpellier (Hérault) dénonce « une catastrophe sanitaire ».

« Plusieurs dizaines de chiens et chats ont dû être secourus, déplore l’association, ce jeudi. Une situation complexe et urgente que la SPA s’efforce aujourd’hui de gérer (…) malgré la surcharge du refuge, en plein boom des abandons de l’été. »

Un appel aux dons

Au Mas Rouge, « nous découvrons chaque jour des chats (…) dans des états pitoyables de malnutrition, affamés et atteints de la gale ou de la teigne. Plus triste encore, des corps écrasés par les bulldozers qui ont déblayé le site », indique la SPA.

Au Zénith, 24 chiens et 6 chats ont été récupérés. « Ils sont tous très parasités, certains amaigris, non vaccinés, certains blessés, d’autres gravement handicapés », poursuit l’association, qui lance un appel aux dons, pour faire face à la situation.

Mercredi, le préfet de l’Hérault, Hugues Moutouh, avait indiqué que, lors de l’opération de démantèlement menée au bidonville du Zénith, des chiens, « détenus dans des conditions de grande souffrance », avaient notamment été découverts par les policiers.