Montpellier : Le Conservatoire du littoral souhaite que le parking des plages du Lido reste gratuit

MER La ville de Mauguio-Carnon avait entériné son passage au payant, avant de rétropédaler

Nicolas Bonzom
— 
Le parking du Lido à Carnon
Le parking du Lido à Carnon — N. Bonzom / Maxele Presse

Le feuilleton du Lido se poursuit, près de Montpellier (Hérault). Le Conservatoire du littoral indique dans un communiqué qu’il « souhaite que soit maintenue la gratuité du stationnement sur cette aire naturelle », qui permet d’accéder aux plages.

Cet organe de l’Etat entend « finaliser [une] convention pour la fin 2021 » avec ses partenaires, qui « fixera les objectifs et les ressources nécessaires à une gestion durable du Lido (…) en mettant tout en œuvre pour maintenir la gratuité du stationnement. »

La ville avait entériné son passage au payant

Cet hiver, la commune de Mauguio-Carnon avait pourtant entériné son passage au payant (deux euros la journée, du 1er juin au 31 août), afin de faire face à « un entretien important et régulier » du site. Une décision qui avait suscité la colère de l’opposition, qui avait fait circuler une pétition. « Ne trouvant plus les marges de manœuvre qui nous permettaient d’en assurer la gratuité jusqu’à présent, nous appelons l’usager à en être le contributeur », confiait le maire, Yvon Bourrel (divers gauche), le 12 mars.

Finalement, « eu égard aux pourparlers avec le Conservatoire du littoral et compte tenu des contraintes de mise en place du matériel pour le 1er juin, les 1.000 places de stationnement du Lido resteront gratuites pour cet été », avait confié la ville, début mai. Mais, poursuivait-elle, « la mise en place du stationnement payant pourrait être effective pour la saison prochaine ». Ce n’est pas le souhait du Conservatoire du littoral.