Montpellier : Des riverains demandent une « véritable piste cyclable » sur le faubourg Figuerolles

VELO Seul un tiers de l'avenue dispose d'un aménagement cyclable

Nicolas Bonzom

— 

Un cycliste descendu de son vélo, près de la place Salengro, sur le faubourg Figuerolles
Un cycliste descendu de son vélo, près de la place Salengro, sur le faubourg Figuerolles — N. Bonzom / Maxele Presse
  • Un collectif de riverains demande la création d’une véritable piste cyclable, sur le faubourg Figuerolles, l’une des avenues emblématiques de Montpellier.
  • Aujourd’hui, seul un tiers de l’avenue dispose d’un aménagement cyclable.
  • De son côté, la métropole indique qu’une première partie va être créée dans les prochains mois, et la deuxième, liée à la future ligne 5 du tramway, d’ici 2023.

Cerné par les travaux depuis 2018, le faubourg Figuerolles, dans le quartier du même nom, à Montpellier (Hérault), est un enfer pour les voitures, les piétons… Et surtout, les cyclistes. Car si, sur cette avenue, une partie dispose d’une piste cyclable, de part et d’autre, c’est à chaque fois l’aventure pour circuler à vélo. Le collectif Figuerolles à vélo a écrit au maire, Michaël Delafosse (PS), pour que sorte de terre « une véritable piste cyclable entre la place Salengro et le haut de la cité Gély ».

Ils avaient eu l’engagement de l’ancienne équipe à la mairie, pointent-ils. « Seuls 228 mètres » ont été réalisés, « soit à peine un tiers du projet », déplorent-ils. « Ce tronçon, situé en plein milieu du parcours, n’est relié à rien. Pourquoi la mairie n’a-t-elle pas achevé cette piste en la prolongeant de 327 mètres pour qu’elle puisse enfin relier la place Salengro, puis le cours Gambetta ? De l’autre côté, il manque 387 mètres pour que la piste puisse relier l’avenue de la Croix du capitaine et la future ligne 5 du tramway. Le quartier est en chantier depuis septembre 2018. Dans quelle autre ville, dans quel autre quartier, la rénovation de 942 mètres de voirie prend plus de deux ans et demi ? »

« Il faut slalomer entre les véhicules »

Sur le faubourg Figuerolles, sur les sections sans aménagements cyclables, « on roule sur les trottoirs ou sur la chaussée, on la partage avec les voitures », confie Marie, l’une des membres du collectif. « Mais même sur la chaussée, il y a un stationnement anarchique, du côté de la place Salengro. Il faut slalomer entre les véhicules. »

Un cycliste sur la route, entre la cité Gély et le début de la piste cyclable, sur le faubourg Figuerolles
Un cycliste sur la route, entre la cité Gély et le début de la piste cyclable, sur le faubourg Figuerolles - N. Bonzom / Maxele Presse

De son côté, Julie Frêche (PS), vice-présidente de la métropole, en charge des mobilités, assure que le projet est sur les rails. Mais ça prendra encore un peu de temps. « Ces habitants ont raison, confie l’élu. C’est une piste qui a été réalisée en dépit du bon sens, sans aucune cohérence. Nous allons commencer les travaux en février, ils vont durer trois mois, pour réaliser la partie qui va jusqu’à la place Salengro. »

Quant à la partie haute, qui mène à la cité Gély, elle ne devrait pas être opérationnelle avant 2023, car elle s’inscrit dans la réalisation d’une plate-forme de la future ligne 5 du tramway. Et aussi parce que sur ce tronçon, il y a un double sens de circulation. « Il faudra mener une étude globale, pour que tout le monde s’y retrouve », conclut l’élue.